Patrimoine

Comment je définis mon épargne de précaution ?

Vous avez été nombreux à répondre aux propositions de sujets et je vous en remercie.

Ventiler ou répartir son épargne c’est d’abord une approche personnelle étroitement liée à de nombreux facteurs personnels :

  • votre situation patrimoniale
  • votre aversion au risque
  • votre situation professionnelle
  • votre situation familiale
  • votre âge
  • vos projets
  • votre capacité à épargner

On doit pouvoir en trouver d’autres, mais ceux-ci permettent déjà de se faire une bonne idée. Plutôt que de conseiller ce qui n’est pas le but de ce blog, je vais plutôt détailler mon approche personnelle avec l’ensemble de ces critères.

Personnellement, je pense qu’avoir de l’épargne disponible rapidement c’est acheter sa liberté et sa tranquillité dans la vie. Cela permet par exemple de quitter un job sans se prendre la tête, ou encore d’effectuer de grosses réparations sur sa maison, sa voiture sans se rendre malade.

Les analyste plutôt actifs et « agressifs » recommandent maximum 3 mois de salaire en épargne liquide (livret A, compte courant, LDD…).

Dans ma situation personnelle, c’est bien trop juste pour les raisons suivantes :

Nous habitons une maison des années 70, nous ne sommes pas à l’abri d’une grosse tuile. Sur une maison de cet âge, le moindre problème c’est minimum 5k€. Je suis en CDI, mon épouse en CDD et notre fille va avoir 1 an. Si demain nous souhaitons changer de vie, réparer la maison ou quitter notre job, il nous faudra probablement plus que 3 mois de salaires.

Je regarde donc les éléments suivants :

  • Quelles dépenses peuvent arriver sur la maison ? Pour quel prix ? = j’estime à 10k€
  • Quel âge ont nos véhicules ? Dans combien de temps devons nous prévoir de les changer ? = pas avant 2 ans, budget réparations/entretien max 2k€
  • Souhaitons nous conserver nos jobs respectifs ? Si non, de combien de temps avons nous besoin en vivant sur notre épargne ? = c’est toujours l’incertitude avec le CDD de Mme, mais il existe le chômage, donc disons 4k€
  • Quels sont les dépenses de loisirs prévues dans les 12 prochains mois ? Baptême de notre fille, vacances en Toscane en 2020 = 3k€+3k€

J’en arrive à la conclusion qu’il nous faut conserver au minimum 22k€ pour l’année 2020.

Ces 22k€ pourront être placés sur un livre A. Dans ma situation, cela correspond à 4.15 mois de revenus.

Et vous ?

Partager cet article :