Patrimoine

J’ai décidé de clôturer les livrets de ma fille partie 1

Heureux papa d’une magnifique princesse de 11 mois, voilà une bonne raison de réfléchir à l’avenir.

Venant d’un milieu plus que modeste… mon objectif est clairement de lui faciliter son entrée dans la vie.

J’ai paniqué, j’ai ouvert des livrets pour ma fille

Déjà la première règle c’est de collecter tous les chèques et cadeaux de la famille en lui ouvrant un livret. Bon en moyenne un livret pour bébé, appelé premier pas dans ma banque c’est maximum 1600€. Ça rapporte rien, tout comme tous les livrets. Il faudra vite basculer sur un livret A (plafond de 22950€, ça laisse plus de temps pour voir venir).

Facile.

Je n’aborde pas les taux tellement ils sont ridicules (et en brut pour les livrets non conventionnés…)

Pourquoi il ne faut jamais ouvrir un livret pour un nouveau né ?

Car un livret ça ne rapporte rien, et si demain ça rapporte quelque chose, c’est que la situation économique du pays est critique.
Les taux d’intérêts sont basés sur le taux d’inflation et un taux d’inflation élevé, c’est la mort de l’épargnant…

Un livret pour votre gosse permet seulement à votre banquier de comptabiliser un nouveau client dans ses objectifs annuels.

Comprendre l’inflation

A date d’aujourd’hui les taux d’intérêt sont si bas, que vous perdez de l’argent sur vos placements à cause de l’inflation. Votre épargne est rongée chaque jour qui passe par l’inflation. (c’est le moteur de ce journal de bord).

C’est quoi l’inflation ?

Un millionnaire demande à se faire cryogéniser croyant dur comme fer qu’un jour on pourra être immortel. Des siècles passent, et on trouve enfin une solution pour le faire revenir à la vie.

Dès son réveil, il demande à prendre un téléphone et contacte son banquier.

Le client : Bonjour je suis Monsieur X, combien ai-je d’argent sur mes placements ?

Le banquier : Bonjour Monsieur X, vous disposez à la date d’aujourd’hui de 100 millions d’euros.

Le client : C’est une excellente nouvelle, je ne regrette pas, j’avais raison de croire en la science…

Le banquier : Je vous en prie Monsieur X, sachez cependant que cette communication vous sera facturée 2 millions d’euros.

C’est ça l’inflation….

Pour faire simple : souhaitez perdre de l’argent sur l’épargne de vos enfants ? Moi non. C’est ma responsabilité.

Alors pourquoi j’ai ouvert des livrets pour ma fille ?

Car déjà il s’agit de répondre à une situation à un instant T. Déposer les chèques de ma fille à son nom, sur son compte et uniquement son compte. Et gérer ma paternité….

Je garde ses 2 livrets (livret premier pas + livret A). Rien de fou, on parle de 3.5K€. Mais demain je les vide !

J’ai décidé de clôturer les livrets de ma fille … et d’en profiter pour réduire mes impôts…

Je vous explique tout dans le prochain billet… Indice PERIN

Il s’agit d’un premier billet, un cadrage sur le ton et le rythme. Vous pouvez encore vous désinscrire.

LH

Partager cet article :